AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 BSG: L'Évangile selon Ronald

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jarek Ordo
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 1879
Age : 50
Localisation : Planète Montréal
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: BSG: L'Évangile selon Ronald   Mer 25 Mar - 2:11

Voilà. Battlestar Galactica est finalement dérrière nous. Bonne occasion il me semble de lancer un topic. Question de donner nos impressions.

Perso. La première saison m'a laissé meilleure impression que le reste et ma gourde se remplissait à mesure. Comme je n'ai pas vu tous les épisodes (Space Channel m'a fait la gueule littéralement 9 jours sur 10 surtout durant les deux dérnières saisons) je ne vais pas casser vos couilles avec une analyse de trois pages. Juste vous dire mes impressions générales.

Au début tout semblait s'enligner sur un drame à propos sur le thème de la survie et de la coopération. Et puis, çà déraille. Les élucubrations philo-mythico-religeuses prennent le gros de la place mais surtout....Aaah...surtout les maudits cylons humanoides. Merde. Ce qui s'annonçait comme une saga coloniale comme la série originale se transforme en du nombrilisme autour des "numbers". combien d'épisodes tournent autour des angoisses existencielle de la Six ou de Boomer? Et puis qu'est ce qu'on en a à foutre de savoir qui sont les derniers cylons? Comment les colloniaux peuvent se démerder dans l'espace me semble que çà aurait pu remplir emplement d'épisodes. De toute façon, en bout de ligne y a vraiment quelqu'un qui est surpris que presque le deux-tiers des personnages principaux se trouvent à être cylons? Disons que la série originale commence à me manquer.

Et tiens il y a un truc qui m'a toujours chicoter à propos des cylons. Vouloir détruire l'humanité parce qu'elle est inférieure et en même temps chercher à lui ressembler c'est pas une grosse contradiction il me semble?

Bref. Comme j'ai déjà dis. Les cylons sont tellement plus cool quand il sont des robots détestant les humains plutôt que des robot ressemblants aux humains.

Et la fin. d'après ce que j'en ai vu..... OK. ils arrivent sur Terre 150000 dans le passé mais.....voyons donc. Ils avaient une civilisation totalement similaire à la nôtre. Ils portaient des cravates et conduisaient mçeme des Hummers et des Citroen......Je le rapelle. Tout çà se passe 150000 ans dans le passé. Shit. On peut dire ce que l'on veut de la série originale mais au moins Glen A. Larson avait fait des efforts pour que les coloniaux n'aient pas trop l'air terriens.

Bref. R. D. Moore devrait laisser la science fiction et fonder sa propre secte. Hé. Çà à marché pour L. Ron Hubbard.

Bref voilà.......Çà fait juste du bien de laisser çà sortir.... Cool


Dernière édition par Jarek Ordo le Mer 25 Mar - 3:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surowo.forumsfree.org/index.htm
houndy
lieutenant
lieutenant
avatar

Nombre de messages : 315
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: BSG: L'Évangile selon Ronald   Mer 25 Mar - 2:49

Tu as des arguments pour faire valoir ta déception, tout se tenait bien jusqu'à ta dernière "saillie", c'est dommage.


Jarek Ordo a écrit:
Et tiens il y a un truc qui m'a toujours chicoter à propos des cylons. Vouloir détruire l'humanité parce qu'elle est inférieure et en même temps chercher à lui ressembler c'est pas une grosse contradiction il me semble?

Sur ce point, Moore s'est plus ou moins rattrapé sur la fin dans l'épisode 4x15 où Cavil déclare qu'il ne veut pas devenir un humain et qu'il n'apprécie pas du tout que les FF l'ai conçu ainsi. On peut penser qu'il n'est pas le seul humanoïde Cylon à le dire.


Jarek Ordo a écrit:
Bref. R. D. Moore devrait laisser la science fiction et fonder sa propre secte. Hé. Çà à marché pour L. Ron Hubbard.

Bref voilà.......Çà fait juste du bien de laisser çà sortir.... Cool

ça va mieux maintenant ? Tu es soulagé ? Tu as pensé à faire ton petit rot ? Razz Laughing
Battlestar Galactica etla scientologie : même combat !!!


Je sais, je sais, c'est mesquin Cool


Dernière édition par houndy le Mer 25 Mar - 3:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jarek Ordo
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 1879
Age : 50
Localisation : Planète Montréal
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: Re: BSG: L'Évangile selon Ronald   Mer 25 Mar - 2:53

Bon c'est malin. Maintenant les fans de BSG me détèste....avec les fans de Voyager, de Halo, de World of Warcraft, de Pink Floyd, de la prélo Star Wars etc...... Embarassed

Citation :
Même si l'histoire de robot détestant les humains et voulant les exterminer a déja été vu et revu
Petit rappel historique. BSG, l'original a introduit le concept des robots mysanthropes. Avant y avait les daleks de Dr Who mais il n'est pas déplacé d'affirmer que c'est les bon vieux cylons qui ont transformé le concept en cliché. Sans l'Imperious Leader et ses "toasters" chromés il n'y aurait sans doute jamais eu de Skynet ou de Matrix.

Voilà.....

Citation :
ça va mieux maintenant ? Tu es soulagé ?
Ouais...et tant pis pour les fanboys..........Joke inside. Razz Laughing

Tiens en voici une autre.......

"Six - Centurion quell est ta fonction?"

Ratatatatatatatatatata!!!!!!......Six est maintenant par terre trouée de balles......

"Centurion: Détruire les humains.........."
Cylon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surowo.forumsfree.org/index.htm
houndy
lieutenant
lieutenant
avatar

Nombre de messages : 315
Localisation : Paris, France
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: BSG: L'Évangile selon Ronald   Mer 25 Mar - 3:39

Tu pourrais me laisser finir de poster mon message avant de répondre ... non mais scratch

Sinon je sais bien que la série originale à introduit le concept.

Quoique à l'époque de SW en 77, on assimilait bien les Stormtroopers à des robots (et d'ailleurs sans les robots d'Asimov, Larson n'aurait-il pas imaginé Cylons ?)

Mais malgré ce petit rappel historique, BSG 2003 est quand même arrivé à une époque où le sujet avait déjà été traité de différentes manières (Terminator et Matrix puisque tu les cite). Et comme ces films ont marqué chacun à leur manière ce thème, c'est un contexte qu'on prend en compte automatiquement


Jarek Ordo a écrit:
Bon c'est malin. Maintenant les fans de BSG me déteste....avec les fans de Voyager, de Halo, de World of Warcraft, de Pink Floyd, de la prélo Star Wars etc...... Embarassed

Dommage pour toi Jarek : je t'aime toujours autant !!!!!!! I love you I love you I love you


Jarek Ordo a écrit:
Tiens en voici une autre.......

"Six - Centurion quell est ta fonction?"

Ratatatatatatatatatata!!!!!!......Six est maintenant par terre trouée de balles......

"Centurion: Détruire les humains.........."[/i] Cylon

ça c'est drôle Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jarek Ordo
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 1879
Age : 50
Localisation : Planète Montréal
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: Re: BSG: L'Évangile selon Ronald   Mer 25 Mar - 9:52

Tiens. çà me fait penser.. Moi j'aurais au moins laissé aux Cylons leurs beaux lasers rouge pour illustrer leur supériorité technologique. Cool

Et pour ce qui est de comparer BSG à la Dianétique. Quelqu'un sur un autre forum a bien résumer le truc......

Citation :
J'ai eu l'impression de blabla, de remplissage, par ce qu'au final cet aspect mystique devient le seul et unique angle de vision de l'histoire. Je n'ai trouvé qu'une dimension à BSG, et pourtant le synopsis est vraiment génial. Ca fait l'effet d'un entonoir, on se sent bien au début, puis petit à petit le piège se referme, on subit un lavage de cerveau pour nous amener dans une seule direction. Et comme cette direction ne m'a pas plu, j'ai arrêté.
.......... thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surowo.forumsfree.org/index.htm
Kalajel
Commander
Commander
avatar

Nombre de messages : 1207
Age : 41
Localisation : Pardus dans l'bwas...
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: BSG: L'Évangile selon Ronald   Mer 25 Mar - 16:45

Ah, oui, je me reppelle des fois où j'allais te visiter Jarek, et quand BSG passait à la télé, tu était rivé devant ton téléviseur… et moi, cette série me laissait plutôt de glace… Pas parceque je n'avais pas les moyens de la suivre chez moi dus au fait que je n'ais pas la cablo-distribution, mais parcequeles remakes j'évites ça comme la peste… Hollywood m'à habitué aux remakes "chaudière de merde" comme je les appelles…

Alors Jarek, il semble que tu ais appris à la dure que BSG était un autre remake "chaudière de merde"… À qui la faute? Les producteurs avide d'un cachet rapide? Les scénarisetes à cours d'idées? …ou les télespectateurs qui n'apprennent jamais?

Ceci est mon avis, bidibidibidi! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jarek Ordo
Grand Maréchal
Grand Maréchal
avatar

Nombre de messages : 1879
Age : 50
Localisation : Planète Montréal
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: Re: BSG: L'Évangile selon Ronald   Mer 25 Mar - 16:59

Oh mais j'ai jamais dis que BSG est de la bouse. Bien au contraire. Très bien écrit. Dialogue impeccables. Scènes qui déchirent. Ce BSG n'est pas à placer dans le rayons des remakes de merde comme tu dis.

Non si tu veux crier au remake de merde attend de voir le Star Trek d'Abrams mais çà c'est pour une autre topic. Gnyak gnyak.... Twisted Evil

J'ai comme l'impression que t'as pas lu mon post d'ouverture au complet. Ce qui m'irrite le plus c'est la tournure qu'à pris la série. Surtout à partir de la deuxième saison. Cet éspèce d'agenda que Moore essaie de nous faire avaler à propos de ces propres lubies philo-religieuses ont fini par me souler. Certe dans DS9 il nous en gratinait allégrement (Sisko et sa place dans la religion bajorienne) mais c'était contingeanté dans certains épisodes. Dans BSG c'est pathologique. Pas moyen de passer dix minutes sans entendre parler de la volonté de Dieu et tout le tralala. Merde. On avait l'Évangile en papier. Moore lui nous propose l'Évangile en métal rouillé.... Rolling Eyes
Citation :
À qui la faute? Les producteurs avide d'un cachet rapide? Les scénarisetes à cours d'idées? …ou les télespectateurs qui n'apprennent jamais?
La faute est à un Curé qui s'est trompé de vocation.

Çà et bien sûr les cylons humanoides qui prennaient franchement trop de place. J'ai même eu envie de tirer Boomer tellement j'en avait marre de la voir. Et pourtant j'ai le béguin pour Grace Park. pale

Voilà...Est ce plus clair? Wink

PS: Parlant de Bididi. Tu savais au moins que Buck Rogers in the XXIIIrd Century était lui aussi un "remake de merde"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surowo.forumsfree.org/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BSG: L'Évangile selon Ronald   

Revenir en haut Aller en bas
 
BSG: L'Évangile selon Ronald
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RDC : l'Évangile selon Papa et Maman Olangi
» Le Politique selon Platon
» La cuisine selon Juliette
» Le monde selon Monsanto
» La philosophie...selon JCVD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Variétés culturelles :: Télé-
Sauter vers: